Bandeau site sans BA

jacqueline maquet deputee arras AN Couleur     jacqueline maquet deputee arras elysee       jacqueline maquet deputee arras matignon

Actualités

L’Assemblée vote la refondation de l’école

jacqueline maquet deputee arras reforme-scolaireAprès cinq jours et 54 heures de débat, l’Assemblée nationale a voté en première lecture le texte portant sur la refondation de l’école avec 320 voix pour, 227 contre.

 

Lors de l’explication de vote, Martine Faure, rapporteure du groupe socialiste, a salué le sérieux et l’engagement des parlementaires et loué la force d’un projet fédérateur autour de la défense de l’école de républicaine.

 

La force de ce projet de loi est d’apporter des réponses pragmatiques et mesurées aux difficultés structurelles de l’école de la République. La loi signe un retour aux fondamentaux, synonyme de redressement pour une école en perte de vitesse.

On sanctuarise les moyens humains et financiers en refusant l’éducation au rabais. On forme les enseignants via les nouvelles structures que sont les ESPE. On s’attaque aux racines de l’échec scolaire en concentrant les efforts sur le primaire et en réorganisant les savoirs. Le dispositif « plus de maitres que de classes » est le symbole de cet effort inédit.

En marge de la loi, la réforme des rythmes scolaires va alléger le volume horaire trop lourd que doivent supporter les écoliers. Cette aberration sera corrigée dans le seul intérêt de l’enfant et les communes aidées dans l’application de la réforme.

 

Les apports des députés socialistes

Les parlementaires du groupe majoritaire ont profondément nourri le texte du gouvernement avec plusieurs amendements. Ainsi, le texte s’est enrichi de l’introduction de l’éducation à la santé, l’éducation à la parité dès la maternelle, l’amélioration de l’accueil des élèves handicapé, la généralisation des passerelles entre maternelle/primaire et primaire/collège ou encore le rééquilibrage des moyens en faveur de l’éducation prioritaire.

 

L’opposition a multiplié les amendements

L’UMP et l’UDI, les principaux groupes de l’opposition ont multiplié les amendements (1300 en total) sans pour autant rejeter la nécessité d’un tel projet, nécessité pourtant balayée par des logiques partisanes prégnantes. Il aura ainsi fallu pas moins de trois jours pour étudier l’article premier et le rapport annexé à la loi définissant les grandes orientations. Beaucoup d’opposition mais peu de propositions pour une droite qui présente un bilan peu louable en matière de politique d’éducation.

 

La priorité à la jeunesse : engagement tenu

La réussite éducative c’est la priorité à la jeunesse qui figure au premier rang des ambitions du projet présidentiel de François Hollande. La refondation de l’école est une nouvelle étape décisive de cette ambition, au même rang que les emplois d’avenir et les contrats de génération, voués à bâtir de meilleures perspectives d’avenir à la jeunesse de France.

Votre députée

jacqueline maquet 2012 candidate 2eme circonscription pas de calaisMariée, un fils et une petite-fille, je suis Conseillère Régionale depuis 2004 et Députée du Pas-de-Calais depuis 2007. 

 

Au quotidien, je consacre toute mon énergie à défendre au mieux les intérêts des habitants et de nos communes, à Paris et sur le terrain.

 

Après 5 années passées dans l'opposition, nous œuvrons aujourd'hui à la mise en place d'une politique plus juste et plus equitable pour notre pays et ses habitants. 

 

 

 

Newsletter

Restons connectés, inscrivez vous à la newsletter.

Me contacter

email : mail

site : jacquelinemaquet2012.fr

Tél. : 03 21 24 66 49
Permanence : 10 place Courbet 62000 Arras

Facebook